VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Peigner la girafe

1500

Technique: Acrylique, pierre noire et graphite sur papier. 300gr. Artistico Fabiano

Dimension : 100 x 70 cm

Catégorie : Étiquette :

Informations complémentaires

Artiste

Svetà Marlier

Texte explicatif

On entend par « peigner la girafe » le fait de paresser, de ne rien faire d’intéressant.
Selon certaines hypothèses, l’origine de cette expression remonterait à 1827, année où fut montrer, pour la première fois en France, une girafe. Celle-ci avait été envoyée par le pacha d’Égypte, Méhémet Ali, à Charles X. L’anecdote veut que le gardien du Jardin des Plantes, où fut reçue la fameuse girafe, était accusé d’inactivité chronique et que, pour se défendre, il dit qu’il « peignait la girafe ». Toutefois, Claude Duneton, en s’appuyant sur des textes de Jacques Cellard, précise que jusqu’avant les années 1945, aucun texte ne fait mention de cette expression. Cette dernière aurait donc certainement été inventée a posteriori.
Basant son travail sur cette expression, Svetà Marlier a fait le choix de portraiturer son propre fils, obnubilé par le jeu vidéo « Fortnite ».
Mais, en plus d’exécuter une œuvre s’inspirant de l’expression « peigner la girafe », l’artiste souhaitait représenter un Salvator Mundi ou Sauveur du monde du XXIe siècle. C’est également la raison pour laquelle elle a décidé de représenter son enfant, celui-ci étant persuadé de pouvoir sauver le monde derrière son écran. On remarque d’ailleurs qu’il adopte la même position que dans le célèbre tableau de Léonard de Vinci.

authenticité

Œuvre vendue avec certificat d'authenticité

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Peigner la girafe”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HAUT